Plan de cours

Horaire : Lundi 18 h à 21 h
Local: A – 6290
Laboratoire informatique : 1890 (F)
Chargée de cours : Kim Petit
Local des chargés de cours : A – 6022
Courriel :petit.kim@uqam.ca ou kimpetit@gmail.com
Twitter : twitter.com/kimpetit
Skype : kim_petit
Site Web du cours: https://his7008.wordpress.com
Disponibilité : lundi 17 h à 18 h sur rendez-vous
vendredi 10 h à 12 h sur Skype ou sur Google+


Description du cours

Ce cours a pour but de se familiariser avec certaines techniques en informatiques appliquées à histoire et de développer une expertise dans une ou plusieurs de ces techniques. De plus, les étudiants devront s’initier aux enjeux de la recherche, de l’analyse, de la gestion et de la diffusion de l’information historique par les outils informatiques.

Formule pédagogique

Les cours comprennent une composante théorique à partir de laquelle les étudiants seront amenés à discuter des thèmes vus dans le cours. Des lectures préparatoires et des présentations serviront de points de départ pour les discussions. Le cours comprend aussi une composante pratique visant à confronter les étudiants aux réalités de l’utilisation des différentes technologies.

Le site du cours contiendra toutes les explications sur les activités du cours : lectures, descriptions des travaux, liens intéressants, bibliographie et webographie, etc.

De plus, chaque étudiant aura son propre blogue et devra l’alimenter chaque semaine. L’utilisation du blogue veut encourager la réflexion active sur les enjeux de l’utilisation des outils informatique dans une pratique historienne.

Évaluations

Calendrier du cours

1. 12 sept. Introduction : Présentation du cours
Informatique de recherche en histoire ou humanités numériques?
2. 19 sept. Archives numériques : le Web, le plus grand dépôt d’archives
3. 26 sept. Archives numériques : numérisation de données et métadonnées
4. 3 oct. Gestion de données : bases de données
À remettre : sujet du travail de session
10 oct. Action de grâce (congé)
5. 17 oct. Conférence d’Yves Gingras : Méthodes quantitatives en histoire des idées et des sciences.
6. 24 oct. Semaine de lecture
7. 31 oct. Gestion des données : analyse statistique et analyse de réseau
8. 7 nov. Gestion des données : outils cartographiques et visualisation
9. 14 nov. Publier en ligne : design, ergonomie / droits d’auteurs et copyright
À remettre : plan du travail de session
10. 21 nov. Publier en ligne : image, son (baladodiffusion), vidéo
11. 28 nov. Période libre : travail sur les travaux de session au laboratoire – disponibilité de la chargée de cours
12. 5 déc. Période libre : travail sur les travaux de session au laboratoire – disponibilité de la chargée de cours
13. 12 déc. Présentation des travaux
14. 19 déc. Présentation des travaux
À remettre : travail de session

Bibliographie

Cette bibliographie n’est pas exhaustive. Elle contient les textes clés sur les outils informatiques appliqués à l’histoire et les problématiques qui les entourent. La plupart des textes sont en anglais, mais la littérature francophone commence à faire surface. Si jamais des textes français de qualité viendront à être publiés sur certains thèmes vus dans le cours, prenez note que je n’hésiterai pas à remplacer certains ouvrages anglophones.

De plus, d’autres textes en ligne portant sur les thèmes vus en classe viendront aussi s’ajouter pour venir enrichir les discussions ou bien aider à acquérir certaines compétences techniques.

  • COHEN, Daniel J. et Roy Rosenzweig, Digital History: A Guide to Gathering, Preserving, and Presenting the Past on the Web, Philadelphie, University of Pennsylvanie Press, 2006. <http://chnm.gmu.edu/digitalhistory/> (9 septembre 2011).
  • DACOS, Marin et Pierre Mourier (dir.), Read/Write Book : Le livre inscriptible. Paris, Cléo, 2010. <http://cleo.revues.org/128> (9 septembre 2011).
  • LEMERCIER, Claire et Claire Zalc. Méthode quantitative pour l’historien, Paris, Découverte, 2008.
  • NINCH: The National Initiative for a Networked Cultural Heritage, The NINCH Guide to Good Pratice in the Digital Representation and Management of Cultural Heritage Materials, 2002 . <http://www.nyu.edu/its/humanities/ninchguide/> (9 septembre 2011).

Guides

Considération sur l’évaluation

L’évaluation portera surtout sur la qualité de la recherche, la structure du contenu, la réflexion autour des outils et ressources et la présentation.

  • La qualité de la langue comptera pour 10 % de la valeur des travaux.
  • Une pénalité de 5 % par jour de retard sera appliquée aux travaux remis après la date limite.

PLAGIAT

Règlement no 18 sur les infractions de nature académique

    • Tout acte de plagiat, fraude, copiage, tricherie ou falsification de document commis par une étudiante, un étudiant, de même que toute participation à ces actes ou tentative de  les commettre, à l’occasion d’un examen ou d’un travail faisant l’objet d’une évaluation ou dans toute autre circonstance, constituent une infraction au sens de ce règlement
    • La liste non limitative des infractions est définie comme suit :
    • la substitution de personnes ;
    • l’utilisation totale ou partielle du texte d’autrui en le faisant passer pour sien ou sans indication de référence ;
    • la transmission d’un travail pour fins d’évaluation alors qu’il constitue essentiellement un travail qui a déjà été transmis pour fins d’évaluation académique à l’Université ou dans une autre institution d’enseignement, sauf avec l’accord préalable de l’enseignante, l’enseignant ;
    • l’obtention par vol, manœuvre ou corruption de questions ou de réponses d’examen ou de tout autre document ou matériel non autorisés, ou encore d’une évaluation non méritée ;
    • la possession ou l’utilisation, avant ou pendant un examen, de tout document non autorisé ;
    • l’utilisation pendant un examen de la copie d’examen d’une autre personne ;
    • l’obtention de toute aide non autorisée, qu’elle soit collective ou individuelle ;
    • la falsification d’un document, notamment d’un document transmis par l’Université ou d’un document de l’Université transmis ou non à une tierce personne, quelles que soient les circonstances ;
    • la falsification de données de recherche dans un travail, notamment une thèse,  un mémoire, un mémoire-création, un rapport de stage ou un rapport de recherche.
    • Les sanctions reliées à ces infractions sont précisées à l’article 3 du Règlement no 18
    • Pour plus d’information sur les infractions académiques et comment les prévenir : http://www.integrite.uqam.ca


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s