La baladodiffusion et les milieux d’enseignement : une pratique en expansion

Depuis l’apparition des baladeurs numériques il y a une dizaine d’années environ, on entend de plus en plus parler de ce qu’on appelle la baladodiffusion (ou podcasting). La baladodiffusion est une pratique récente qui permet de diffuser des fichiers audio ou vidéo sur le Web. Ces fichiers sont appelés des podcasts et sont téléchargés automatiquement dès qu’ils apparaissent sur Internet via l’abonnement à un flux RSS.

Cette technologie a rapidement capté l’attention des milieux scolaires. En effet, de plus en plus d’établissements d’enseignement utilisent la baladodiffusion pour diffuser du matériel pédagogique sur Internet : enregistrement de cours, de séminaires, de conférences,  explications sur les travaux, etc. C’est le cas de plusieurs universités dans le monde. Par exemple, l’établissement universitaire américain MIT offre plus de 1700 cours en podcast sur son site Internet. Les étudiants du célèbre établissement peuvent maintenant siroter leur champagne devant le foyer au lieu d’assister à leurs cours et télécharger l’intégralité de ce qu’ils ont manqué pour l’écouter plus tard. Est-ce une bonne chose ? Surement pour ceux n’ayant pas les moyens de se payer le MIT ! La baladodiffusion est une pratique qui comporte ses avantages et désavantages, mais je vais me « garder une petite gêne » car j’en parlerai lundi prochain lors de ma présentation.

Pour ce qui est de l’histoire et des sciences humaines, les podcasts peuvent prendre plusieurs formes : genre documentaire, émissions radiophoniques, entrevues, enregistrements de cours, etc. À ma connaissance, dans le monde francophone, les podcasts du Collège de France sont une des grandes entreprises dans le domaine des sciences humaines à ce jour. Pour ne pas vous ennuyer lundi, je m’arrête ici.

Quelques liens intéressants :

Les podcasts du Collège de France : http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/pub_pod/

Les Années lumières, Radio-Canada : http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/anneeslumiere/

NICHE : http://niche-canada.org/audio-video


One Comment on “La baladodiffusion et les milieux d’enseignement : une pratique en expansion”

  1. gaia23 dit :

    La baladodiffusion est au cœur d’un concours lancé par le RÉCIT, le réseau qui vise à encadrer les élèves et les enseignants dans l’intégration des TIC aux niveaux primaire et secondaire, dont je vous parlais plus tôt cette semaine. En effet, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation, le RÉCIT a lancé en septembre dernier le projet Culture à l’écoute ! Des audioguides pour tout le Québec ! En participant à ce projet interactif, les élèves sont invités à produire une bande audio de 1 à 4 minutes sur un endroit ou une attraction de leur quartier. Une fois leur commentaire déposé sur le site Baladoweb celui-ci est géoréférencé sur une carte interactive de Google maps. Je trouve l’initiative très intéressante.

    « Des audioguides pour tout le Québec », BaladoWeb, http://www.baladoweb.qc.ca/spip.php?page=audioguide, (18 décembre 2011).

    LAINES, Sandra, « Lancement du projet : Culture à l’écoute! Des audioguides pour tout le Québec! », le Blogue du domaine Langues. Service national du RÉCIT, 9 septembre 2011, http://www.domainelangues.qc.ca/blogue/, (18 décembre 2011).


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s