Les réseaux d’échanges entre chercheurs : H-Environment et NICHE

Je ne surprendrai personne en disant que l’avènement d’internet a considérablement facilité la communication et la collaboration entre chercheurs. En effet, en plus des échanges par courrier électronique, la création de sites web de mise en réseau a permis d’améliorer la circulation et le partage d’informations entre chercheurs. C’est dans le cadre de mes propres recherches pour la rédaction de mon mémoire que j’ai fait la découverte de ce genre de site. J’ai décidé de consacrer cette entrée de blogue à ces réseaux d’échanges entre chercheurs en présentant deux sites qui m’ont beaucoup aidé à orienter et faire avancer ma recherche.

H Environment est un site web consacré à la mise en réseau au niveau international des chercheurs en histoire environnementale. Le site est supporté par deux grandes grandes organisations de professionnelles en histoire : l’American Society for Environmental History et L’European Society for Environmental History. Le contenu du site permet aux chercheurs de partager, collaborer et de se maintenir au courant des dernières actualités dans le champs des études en histoire environnementale : articles, comptes rendus d’ouvrages, annonces de conférences, librairie de syllabus de cours, suggestions de vidéos, liens vers d’autres organisations et sites webs, forums de discussions permettant les échanges et critiques, etc. Un élément du site que je trouve intéressant est les Roundtable reviews qui permettent à plusieurs de faire le compte rendu d’un même ouvrage.

Au niveau local, NICHE (Network in Canadian History & Environment) est une initiative canadienne du même genre. Une des différences par rapport au site précédent est, outre son ergonomie plus efficace, la présence sur NICHE d’une section consacrée à la diffusion de podcasts et à l’archivage d’enregistrements vidéos et audios (conférences, cours) sur l’histoire environnementale. Le site constitue une mine d’informations pour les chercheurs canadiens intéressés par les sujets environnementaux. Malheureusement pour les unilingues francophones, le contenu est surtout en langue anglaise.  Dans une prochaine entrée de blogue, je parlerai davantage de la baladodiffusion. En attendant, la vidéo ci-dessous (réalisée par Jessica van Horssen) donne un aperçu de ce qu’on peut trouver sur le site.

Comme les désormais populaires réseaux sociaux, les réseaux d’échanges entre chercheurs sont voués à un bel avenir car ils permettent à ceux séparés par de grandes distances de collaborer et partager plus facilement.

Bonne semaine et à bientôt,

Sources:

H-Environment: http://www.h-net.org/~environ/

NICHE: http://niche-canada.org/


2 commentaires on “Les réseaux d’échanges entre chercheurs : H-Environment et NICHE”

  1. noushkadum dit :

    Je trouve ton article très intéressant, m’étant moi aussi interrogée sur le sujet. Internet a l’avantage de facilité les échanges entre chercheurs, non seulement par les réseaux d’échanges, comme tu l’as bien démontré, mais aussi par les nombreux outils mis à notre disposition sur internet. Je pense à la facilité de la correspondance par mail, ou encore la possibilité de pouvoir poser des questions sur un forum. Je trouve, cependant, qu’il manque un site professionnel pour les historiens qui permettrait de pourvoir échanger, selon les domaines d’études ou autres. Il serait intéressant de retrouver des sites dédiés aux échanges de recherches, de savoir dans notre profession.

  2. alexgiroux dit :

    Bonjour à tous,

    Parce que le sujet d’Alexandre est très intéressant, je m’y suis attardé un petit moment. J’ai d’abord recherché (sur le WEB bien sûr) d’autres réseaux semblables qui concerneraient davantage mon champ d’intérêt, c’est-à-dire la contre-culture musicale dans les années 1968 à 1980 au Québec. Je n’avais jamais abordé des recherches sous l’angle des réseaux scientifiques de recherche, mais de toute façon ce ne fut pas concluant. (Ceci n’est pas un appel à l’aide, mais si vous connaissez quelque chose qui s’apparente à cela, n’hésitez pas à le communiquer)

    J’ai toutefois parcourus quelques sites intéressants offrant des services semblables aux internautes et étudiants tels que nous.

    Il me semble intéressant de mentionner la ressemblance à première vue entre le site d’une chaire de recherche, en particulier celui de la Chaire de recherche du Canada en histoire environnementale du Québec. D’ailleurs le Niche et le site de cette Chaire se réfèrent mutuellement et plusieurs collaborateurs sont en fait les mêmes personnes. Sur ce site on peut accéder à 1144 photos sous la rubrique « base iconographique » et il y a aussi un projet de base données « bibliographique » sur l’histoire de l’environnement au niveau global. On peut accéder également à plusieurs fond d’archives et consulter les publications des membres de cette chaire.
    D’autres chaires n’ont apparemment pas mis leurs efforts sur l’aspect de leur site internet comme la CEFAN dont la page est en reconstruction . Des rubriques « informations » ou « actualité » nous mettent à jour sur les dernières parutions et une autre rubrique va inévitablement nous parler des orientations de recherche en cours.

    Voilà pour les ressemblances, mais plusieurs différences sont à souligner entre les chaires de recherche et les réseaux de chercheurs. Les chaires sont des organismes de recherche subventionnés octroyées par le gouvernement canadien aux universités canadiennes. Le site du gouvernement nous aide à clarifier cette démarche : . La chaire est un réseau fermé dont l’admission se fait par des processus de sélection serré et dont l’objectif ultime est la recherche et non le partage de connaissances. à l’inverse, Niche constitue une communauté de personnes de tout acabit intéressées par l’environnement et l’histoire, dont le comité de gestion est formé d’universitaires, mais dont les recherches sont orientés par eux-mêmes. Même si le réseau est subventionné, il bénéficie d’une indépendance.

    Malgré les dissemblances, les deux types de projet sont à ajouter à vos favoris et probablement dans le même sous-dossier.

    Salut,

    Alex Giroux


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s