« Building The Digital Lincoln », l’utilisation de l’informatique dans la recherche historique.

                  En naviguant sur internet, à la recherche d’articles  pour mon cours sur l’historiographie américaine, j’ai découvert  » Building The Digital Lincoln » , un site particulièrement intéressant, non seulement pour mon cours d’historiographie, mais aussi pour notre cours portant sur l’utilisation de l’informatique dans la recherche en histoire.

                Créé à l’occasion du 200e anniversaire du Président des États-Unis, Abraham Lincoln, ce site fait partie d’une édition spéciale en ligne « Abraham Lincoln at 200 : History and Historiography » du Journal of American History.

Le projet est né d’une association entre des historiens du Journal of American History et des chercheurs du projet universitaire House Divided Project.  Ce dernier projet, mené par les professeurs et étudiants du Dickinson College, tente de trouver de nouvelles manières d’étudier l’Histoire de la Guerre Civile américaine et ce, afin d’en avoir une meilleure compréhension.

C’est ainsi, que pour le 200e d’Abraham Lincoln, ces chercheurs se sont réunis et ont créé le site « Building the Digital Lincoln ». Ce site a pour objectif de montrer aux utilisateurs de quelle manière la collaboration entre les historiens et les humanités digitales permet d’apporter de nouvelles informations sur Abraham Lincoln, et ainsi, d’en dresser un portrait plus complet.

Les chercheurs mettent en lumière l’utilisation de nouveaux outils technologiques dans la recherche historique sur Abraham Lincoln. Certains outils que nous avons vus lors des présentations orales sont utilisés et appliqués sur ce site internet. Cela permet d’avoir un exemple concret de leur utilisation dans le domaine historique.

Ce site se divise en plusieurs parties : les documents et sources d’Abraham Lincoln, la manière de diffuser ce contenu sur internet, les différents outils informatiques utilisés pour créer ces analyses et finalement une bibliographie des livres et des sites les plus connus sur Abraham Lincoln.

Cependant, étant donné le thème du cours, je me concentrerai d’avantage sur la première partie. Cette dernière, Documents & Artifacts , décrit l’analyse des documents et autres sources premières à l’aide d’outils informatiques. Celle-ci est divisée en trois types d’analyses : la représentation de texte, les données visuelles et les cartes dynamiques.

 Afin de montrer de quelle manière l’informatique permet d’offrir de nouvelles représentations des textes de Lincoln, les chercheurs illustrent leurs propos avec deux sortes de représentations:

               La première, la représentation visuelles grâce au nuage de mot qui analyse deux débats d’Abraham Lincoln, l’un en 1858, l’autre en 1860. Il permet de comprendre d’un simple coup d’œil les thèmes ou sujets abordés dans les deux débats analysés et de pouvoir en faire la comparaison.

La deuxième représentation est d’une grande importance. Les chercheurs ont mis en ligne une source première, le « Scrapbook » d’Abraham Lincoln. Ce dernier découpait et annotait les articles de journaux se rapportant à ses débats de 1858 avec Stephen Douglass. Conservé par la Bibliothèque du Congrès, le « Scrapbook » ne fut dévoilé au public sous forme de fac-similé que cent ans plus tard en 1958. À présent, il est possible de le consulter, d’en tourner les pages virtuelles et de zoomer dessus sans bouger de sa maison.

               La deuxième partie montre les nouvelles possibilités offertes par la représentation visuelle des données. Par exemple, en combinant des sources de deux collections majeures sur Abraham Lincoln, aux deux logiciels Google Map et Simile, les chercheurs réalisent une carte du temps. Celle-ci permet de visualiser géographiquement les déplacements politiques de Lincoln à travers le temps. De plus, elle donne, en cliquant sur le lien, un accès direct à certaines sources.

Ensuite, il montre l’utilisation de l’Hypergraph qui donne accès, sous forme de graphique à la base de donnée de la House Divided Project. Cela permet de créer des connections entre les différentes sources de la base de données et ainsi de pouvoir en montrer clairement les liens.

               Finalement la dernière partie montre l’utilisation de ce qu’ils appellent les cartes dynamiques. À présent, Grâce au 3-D ou autres technologies, les cartes qui représentent l’un des plus vieux outils de l’historien, ne sont plus forcements statiques. Le site nous propose trois exemples : tout d’abord, les cartes du Geographic Information System qui permettent d’accéder aux cartes selon le choix d’analyse.

Ensuite, grâce au logiciel Zoomify, il est possible de zoomer sur des cartes digitales , afin d’avoir accès au moindre détails. Le site propose ainsi une carte de Springfield en Illinois de 1867. Cet outil permet par exemple, de pouvoir constater le chemin qu’emprunter A. Lincoln lorsqu’il se rendait chez lui.

Et finalement, grâce à l’outil Google SketchUp qui propose une plateforme pour le développement de la 3-D, le site montre des modèles 3D  de bâtiments au temps de Lincoln.

                Ce site permet ainsi d’avoir une belle illustration de l’utilisation des nouvelles technologies en histoire. Cependant, il se concentre d’avantage sur la démonstration des outils que leur création. Il n’explique pas comment ces objets ont été créés, mais décrit seulement le résultat final. Ce site permet donc une meilleure compréhension des liens unissant l’historien et les nouvelles technologies. Cependant, pour ce qui est de la réalisation de ses techniques, l’historien doit faire de plus amples recherches.

                                                                                                          Fanny Dumoulin

Source : http://www.journalofamericanhistory.org/projects/lincoln/media/index.html



Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s