Montréal prend le virage des données ouvertes

Comme nous l’avons vu lors du dernier cours, la Ville de Montréal a décidé de mettre ses données en ligne. Je trouve donc intéressant de voir pourquoi la Ville de Montréal a décidé de participer à ce projet international. Je vous indiquerai aussi comment les données sont présentées. Par la suite, je m’interrogerai sur les options offertes par ce site pour un historien.

Le Rapport sur l’ouverture des données de la Ville de Montréal (Version déposée) – Annexes,  disponible sur le site internet, montre la réflexion d’un comité municipal par rapport à la diffusion de données ouvertes. On apprend en introduction qu’avec ce projet la ville pourrait favoriser la gouvernance démocratique, la stabilité sociale et le développement économique. Un des tableaux intéressants du rapport est celui qui traite de ce qui se fait déjà, en matière de données ouvertes, dans d’autres villes tel que Vancouver, Edmonton, Toronto et Ottawa. Un des objectifs de la Ville est de faire en sorte que des applications soient créées grâce à l’accessibilité de ces données.

Les données sont présentées sous 16 thématiques dont sport, loisirs, culture et développement social, urbanisme et habitation, sécurité publique et développement économique.Certaines, celles en gris, ne sont pas encore disponibles.

Source de l’image: VILLE DE MONTRÉAL. <http://donnees.ville.montreal.qc.ca/> ( 9 novembre 2011)
On peut lire que les données doivent être complètes, primaires, opportunes, accessibles, exploitables, non discriminatoires, non propriétaires, libres de droits, permanentes et à moindre coût. La ville suit donc les dix principes établis par la Sunlight Foundation lors de la concertation de 2010. Il est donc facile de télécharger gratuitement des documents qui sont de même nature que lors de leur collecte.

La mise en place de données ouvertes par plusieurs villes permet à l’historien d’avoir accès facilement à celles-ci. En effet, en quelques cliques vous pouvez savoir combien de vélos ont circulé à Berri le 12 janvier 2011.Pour les intéressés, il y en avait 289 et cela a pu être déterminé grâce à des boucles magnétiques.

Sources de l’impression d’écran: VILLE DE MONTRÉAL, 2011 [ Document Excel ], 27 octobre 2011. <http://donnees.ville.montreal.qc.ca/archives/fiche-donnees/velos-comptage> (9 novembre 2011)

On retrouve aussi une petite banque de photographies de Montréal, une centaine, classée avec leur description dans un tableau Excel. Nous avons donc accès rapidement à certaines photographies datant des années 1920 à 1950 de Montréal. Par exemple, on retrouve la photographie du marché Saint-Antoine prise dans les années 1920. Marché St-Antoine

Source de l’image: ARCHIVES DE LA VILLE DE MONTRÉAL, Marché Saint-Antoine (Côté nord de la rue Saint-Jacques près de la rue de la Montagne), décennie 1920.   <http://depot.ville.montreal.qc.ca/phototheque-archives/jpeg/VM94-Z27-1.jpg> ( 9 novembre 2011)

Pour l’instant, les données restent limitées, mais un forum nous permet de signaler des erreurs, laisser des commentaires ou encore faire des demandes. En somme, je trouve cette initiative très intéressante et je suis persuadée que cela facilitera le travail de l’historien. Si le projet vous intéresse, il y aura une assemblée publique le 15 novembre 2011 qui traitera de ce projet d’ouverture des données publiques. De plus, les données ouvertes pourraient permettre plus de transparence de la part de nos gouvernements à ce sujet je vous conseille fortement cet article du Devoir.

Source : VILLE DE MONTRÉAL, Portail données ouvertes. <http://donnees.ville.montreal.qc.ca/> (9 novembre 2011)


One Comment on “Montréal prend le virage des données ouvertes”


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s