RealTimeWWII ou comment renouveler l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale

Sur l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, j’avais l’impression que tout avait été fait. Des analyses hyper pointues aux films grand public en passant par les jeux vidéo et les coffrets documentaire vendus par une mauvaise publicité, sur l’un des évènements historiques les plus médiatisés, il est trop souvent question de « réchauffé ».

À mon grand étonnement, l’initiative de l’ancien étudiant en histoire de l’Université Oxford de 24 ans, Alwyn Collinson, montre qu’il est encore possible de renouveler l’histoire de la Seconde Guerre. En effet, le jeune homme a eu l’idée d’utiliser l’outil de microblogage Twitter pour raconter l’histoire de la célèbre guerre en temps réel.

Ainsi, depuis le 31 août 2011 à 4h45, 72 ans jour pour jour, voire heure pour heure, après l’invasion de la Pologne par Hitler, Collinson publie sur son blog RealTimeWWII une dizaine de Tweets chaque jour concernant les évènements-clé de la guerre. C’est ainsi que, à ce jour, 690 Tweets ont été publiés; ceux-ci sont, par exemple, des unes de journaux, des extraits de discours officiels, mais aussi des commentaires que les différents médias de l’époque ont recueillis des gens « ordinaires », ajoutons que l’auteur utilise des sources issues de plusieurs pays, offrant donc une perspective large des évènements. En plus des Tweets, l’auteur du blog intègre également des liens vers les discours, les vidéos et autres archives numériques desquels ont été puisées les nouvelles.

J’utilise le terme « nouvelles » ici puisque le blog donne réellement un effet de site d’informations en continu. L’un des objectifs de l’auteur était d’éviter l’histoire rétrospective. En entrevue avec Paul Sawers pour The Next Web, il dit (je traduis ici) : « Je ne veux pas anticiper le résultat des évènements puisque je veux que les personnes qui suivent mon blog ressentent un peu ce que les gens ont ressenti à l’époque. […] À ce moment, ils ignoraient que les Nazis étaient des monstres et même que la guerre allait devenir la Deuxième Guerre mondiale ».

Ce projet qui, selon la logique, devrait se terminer en 2017, la Seconde Guerre ayant durée près de 6 ans, vise ainsi à montrer comment les gens « ordinaires » ont vécu la guerre, Collinson veut rappeler leurs souffrances. En montrant l’histoire en temps réel et en offrant des témoignages des gens du commun, il espère rendre accessible et vivante cette histoire.

Ce projet se destine, évidemment, au grand public, n’offrant ni le recul, ni l’analyse essentiels à la discipline historique. Je trouve néanmoins que cette initiative en est une brillante et permet réellement de rafraichir l’histoire populaire de la Seconde Guerre mondiale.

Cloé C.

 

COLLINSON, Alwyn, « WW2 Tweets from 1939 », Twitter, 31 août 2011, <http://twitter.com/#%21/RealTimeWWII>, (27 octobre 2011).

RAYMOND, Grégory, « Un ex-étudiant raconte la Seconde Guerre mondiale sur Twitter », Le Post, 26 octobre 2011, <http://www.lepost.fr/article/2011/10/26/2623194_un-ex-etudiant-raconte-la-seconde-guerre-mondiale-sur-twitter.html>, (27 octobre 2011).

SAWERS, Paul, « How an ex-History student is using Twitter to bring World War 2 to life », The Next Web, 25 octobre 2011, <http://thenextweb.com/twitter/2011/09/25/how-an-ex-history-student-is-using-twitter-to-bring-world-war-2-to-life/>, (27 octobre 2011)


One Comment on “RealTimeWWII ou comment renouveler l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale”

  1. Initiative brilliante en effet! et ambitieuse! j’espère qu’il en viendra à bout. Car bien que « grand public » comme tu le mentionnes, il est très bien fait et je suis certain que plusieurs historiens prendront un malin plaisir à le suivre. Ce projet m’a fait pensé au moins ambitieux mais tout aussi divertissant projet sur Facebook: http://reface.me/humor/world-war-ii-facebook-edition/

    Un autre « gag » Facebook concerne aussi l’histoire: http://jonathanbjorkskog.com/historical-facebook-updates

    Ceux-ci circulent sur des sites d’humour, mais je crois qu’il y a là une belle démonstration de la créativité dont les historiens et les amateurs d’histoire doivent faire preuve face aux nouvelle technologies. D’autant plus qu’il y a sûrement un moyen d’utiliser de telles initiatives dans des classes, certes pour rigoler un peu, mais ausi pour illustrer le propos d’une façon un peu plus « punchée ».

    Sur une autre note, plusieurs personnes se servent de Facebook pour faire « revivre » ou plutôt pour faire « vivre » la mémoire de personne décédée pendant….la Deuxieme Guerre mondiale. J’ai beau essayé y trouver une pertinence, je trouve surtout ça pas mal « creepy ».
    http://www.msnbc.msn.com/id/35235234/ns/technology_and_science-tech_and_gadgets/t/facebook-virtual-memorial-world-war-ii/#.Trg1pXKvm2s


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s