Les sites des archives de Radio-Canada et de CBC

Les postes de radio et de télévision représentent une importante source d’archives. Celles-ci portent sur divers sujets et comprennent des entrevues, des films, des documentaires, etc. Elles deviennent alors très utiles pour les chercheurs en histoire. D’ailleurs, les archives sont encore plus appréciées lorsqu’elles sont offertes facilement en ligne à tout le monde. Sachant que Radio-Canada et CBC fêtent cette année leurs 75 ans, je me suis dit qu’il fallait souligner la présence des sites des archives de la société d’État en ligne.

Radio-Canada et CBC possèdent des tonnes d’archives dans des grandes salles. D’ailleurs, les archives de la société d’État sont parmi les plus grandes collections d’archives radiophoniques et télévisuelles au monde. Radio-Canada et CBC ont été des témoins de l’histoire de presque tout le XXème siècle. Leurs archives sont donc des trésors aux yeux des historiens. Face à la grande quantité de ces archives, en 1998, Radio-Canada et CBC se sont alors lancés dans le projet de mieux les préserver, en plus de les offrir au grand public en ligne. C’est ainsi que leurs archives se sont vues accorder des meilleures conditions d’entreposages, grâce notamment à la construction de nouvelles salles destinées spécialement pour elles, et que des archivistes travaillent, depuis plus de 10 ans, à les faire découvrir en ligne au monde entier.

Les sites des archives de Radio-Canada et de CBC sont très faciles d’utilisation. Les vidéos et les extraits sonores sont classés selon des catégories et des dossiers. Cependant, si un internaute sait parfaitement ce qu’il veut rechercher, il peut tout simplement l’écrire dans la barre de recherche et se sauver du temps en évitant de cliquer partout pour trouver la perle rare. De plus, chacune des archives est accompagnée de fiches : «Contexte», «Le saviez-vous?», «Infos» et «Commentaires». Dans le dernier cas, c’est l’internaute qui peut laisser ses commentaires en lien avec l’archive, mais il doit avoir un compte d’utilisateur sur le site pour pouvoir y participer.

Aussi, même les enseignants sont encouragés à favoriser chez leurs élèves la recherche en histoire. De ce fait, il y a sur les deux sites d’archives une section pédagogique proposant des activités diverses que les enseignants peuvent utiliser dans leurs classes. Il existe des activités pour les différents niveaux scolaires, soit du primaire au cégep, mais la majorité de ces activités est destinée pour les élèves du secondaire.

Bref, les sites des archives de Radio-Canada et de CBC sont de vraies mines d’or pour les chercheurs en histoire. Il est difficile de les ignorer lorsqu’il s’agit de faire une recherche en histoire contemporaine. Toutefois, ces sites ne remplaceront jamais une visite dans les grandes salles d’archives accompagnée des archivistes qui connaissent l’ensemble du contenu. En effet, Radio-Canada et CBC n’offrent qu’une fraction des archives qu’ils possèdent dans les grandes salles, mais les sites sont néanmoins constamment alimentés. En 75 ans, Radio-Canada et CBC peuvent dire qu’ils sont capables de raconter bien des choses sur l’histoire contemporaine, que ce soit sur celle canadienne ou celle internationale.

Liens:
Site des archives de Radio-Canada: http://archives.radio-canada.ca/
Site des archives de CBC: http://archives.cbc.ca/


3 commentaires on “Les sites des archives de Radio-Canada et de CBC”

  1. La société Radio-Canada a justement produite une émission radiophonique, dans le cadre de son 75e anniversaire, sur l’histoire des correspondants ayant participé aux différents conflits du XXe et XXIe siècle : Nos témoins sur la ligne de feu. L’émission est animée par André Laurendeau et mêle les témoignages des correspondants aux documents d’archives de la société d’État. Elle compte cinq épisodes, diffusés du 18 septembre au 16 octobre 2011, et dresse un portrait intéressant des conflits ou événements marquants de notre société contemporaine vu par ceux qui ont été envoyés sur place pour en témoigner. Un bon exemple de l’utilisation de ces archives qui constituent une richesse importante de notre mémoire collective. En espérant que notre bon gouvernement puisse permettre à la société Radio-Canada de poursuivre une de ces nombreuses missions : la préservation d’une partie de notre patrimoine radiophonique et télévisuel.

    Source :
    http://www.radio-canada.ca/emissions/nos_temoins_sur_la_ligne_de_feu/2011-2012/archives.asp?date=2011-09-18 (24 novembre 2011)
    http://www.radio-canada.ca/emissions/nos_temoins_sur_la_ligne_de_feu/2011-2012/archives.asp?date=2011-09-25 (24 novembre 2011)
    http://www.radio-canada.ca/emissions/nos_temoins_sur_la_ligne_de_feu/2011-2012/archives.asp?date=2011-10-02 (24 novembre 2011)
    http://www.radio-canada.ca/emissions/nos_temoins_sur_la_ligne_de_feu/2011-2012/archives.asp?date=2011-10-09 (24 novembre 2011)
    http://www.radio-canada.ca/emissions/nos_temoins_sur_la_ligne_de_feu/2011-2012/archives.asp?date=2011-10-16 (24 novembre 2011)

  2. alexgiroux dit :

    En effet, les archives de Radio-Canada sont presque incontournables quant il s’agit d’une recherche sur un évènement d’envergure de l’histoire contemporaine. Tous les évènements amplement médiatisés bénéficient de dossiers avec des archives audio et vidéo rassemblées. Ces dossiers sont constitués de sources d’époque, reportages de première ligne en lien avec un évènement. Il faut souligner l’incroyable impact que Radio-Canada a sur la mémoire collective d’un évènement, étant le principal diffuseur d’image et de contenu informatif sur l’actualité au Canada. De plus, la plupart des grands évènements ont bénéficié d’un reportage commémoratif à l’occasion de leurs anniversaires. On n’a qu’à penser à la très intéressante série de reportages sur la Crise d’octobre 1970 diffusée à l’automne dernier. Ces nombreuses enquêtes et retours sur les évènements d’il y a une, deux ou plusieurs décennies, apportent toujours un peu plus de clarté sur l’époque, le contexte et la mémoire qu’en retiennent les acteurs et témoins. Ils sont constitués d’archives vidéos provenant de radio-canada ou ailleurs, d’entrevues avec des acteurs ou témoins de l’évènement apportant une nouvelle perspective ou renforçant celle qui a déjà été véhiculé. J’ai consulté quelques exemples sur le festival musical de Woodstock en 1969, et sur la publication du recueil et manifeste Refus Global en 1948 par 15 artistes du mouvement automatiste.

    http://archives.radio-canada.ca/societe/jeunesse/clips/16958/
    http://archives.radio-canada.ca/societe/jeunesse/clips/16957/
    http://archives.radio-canada.ca/arts_culture/arts_visuels/clips/841/
    http://archives.radio-canada.ca/arts_culture/arts_visuels/dossiers/82/

    Il est intéressant de pouvoir saisir l’amalgame de nostalgie, de célébration, d’enquête et de compréhension nouvelle transmise par les archives sur ces évènements au fil du temps. Le site nous démontre donc un portrait de l’évolution de la mémoire et de la compréhension des grands évènements historiques.

    Alex Giroux

  3. guiruel dit :

    Merci d’illustrer ici toute l’importance et la richesse des Archives de Radio-Canada. Il est vrai que ces sources audio et vidéo sont des outils pédagogiques de taille pour les enseignants qui oeuvrent dans les sciences humaines. Comme tu le mentionnes, de nombreuses activités pédagogiques peuvent être élaborées à partir de ce riche corpus, du primaire au cégep, mais aussi à l’université. Dans le cadre d’un cours d’introduction de l’histoire du Canada, un travail élaboré à partir des documents de la télévision d’État peut constituer une excellente tâche pour se préparer à un atelier thématique (fait vécu) (http://archives.radio-canada.ca/recherche q=duplessis&RTy=0&RC=1&RP=1&RD=1&RA=0&t h=1&x=0&y=0.)

    – Plusieurs vidéos transmetteront des informations sur ses politiques. (http://archives.radio-canada.ca/politique/partis_chefs_politiques/clips/10691/)
    – D’autres documents livreront l’expérience de ses contemporains, dont ses opposants de l’époque (http://archives.radio-canada.ca/politique/provincial_territorial/clips/7149/)
    – Finalement, des extraits donneront l’opinion ou l’analyse de certains intellectuels portant sur l’ère Duplessis (http://archives.radio-canada.ca/politique/provincial_territorial/clips/7151/).

    Alors que certaines personnes critiquent le peu d’analyse de sources qu’un étudiant effectue dans son Baccalauréat, ce type d’exercise peut constituer un excellent baptême à un travail de critique des sources. En effet, les Archives de Radio-Canada constituent un accès privilégié à un nombre incroyable de documents historiques.

    Guillaume

    Lien: http://archives.radio-canada.ca/


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s